jeudi 17 octobre 2019

"CLOSE ⎢ QUARTERS" on New Wave Of Jazz

CLOSE ⎢ QUARTERS
Benedict Taylor : viola 
Anton Mobin : prepared chamber 

Recorded on 4 & 5 September 2017 and mixed in 2018 by Anton Mobin at La Ferme Ta Gueule, Olivet, France.  Mastered at the Sunny Side Inc. studio, Anderlecht (Belgium). 



Sleeve notes : Guy Peters. 
Layout : Rutger Zuydervelt 
Executive label director : Dirk Serries. 

newwaveofjazz.com


samedi 28 septembre 2019

PRIX ITALIA 2019 + PRIS EUROPA 2019 pour "Les Chemins de Désir" d'ARTE Radio

Pour la 4ème année consécutive, ARTE Radio remporte un Prix ItaliaCelui de la meilleure fiction radio pour « Les Chemins de désir » de Claire Richard, réalisée par Arnaud Forest et Sabine Zovighian !!!


En fin d’année dernière, j’étais dans le studio d’ARTE Radio avec ma chambre préparée pour enregistrer des sons, créer des bruits pour la nouvelle fiction d’Arte radio « les chemins de désir » de Claire Richard et ce matin je découvre que la fiction remporte le Prix Italia 2019 dans la catégorie 'radio drama' !!!! C’est une immense fierté que d’avoir eu la chance de participer à cette aventure et une très grande joie d’avoir apporter ma touche à cette superbe création !
Merci du fond du cœur à Sabine Zovighian, Arno Bécane et Silvain Gire pour votre confiance ⚡️⚡️❤️


Les chemins de desir


Les chemins de désir
Une fiction sonore de Claire Richard
Adaptation et réalisation : Sabine Zovighian
Réalisation et musique originale : Arnaud Forest
Bruitages : Anton Mobin – Guitare : Clément Simounet
Avec : Claire Richard (narration) et les voix de Dans Kostenbaum, Madeleine Kostenbaum, Rebecca Finet, Ariane Brousse, Damien Zanoly, Clemence Faure, Jeanne Piponnier, Adèle Bachet, Benjamin Abitan, Sabine Zovighian, François Pérache, Eddy Letexier, Loïc Riewer, Martin Nikonoff, Emma Broughton, Blaise Pettebone, Mathilde Ortscheidt
(6×15 environ)

Les promeneurs choisissent parfois de créer un raccourci dans l’herbe, pour atteindre plus vite une route ou une passerelle. Les urbanistes appellent ce phénomène « les chemins de désir ». Des sentiers illégaux, imprévus, nés du désir de l’usager et non d’un tracé imposé. Dans ce podcast de fiction, une femme explore les chemins du désir féminin, ses contre-allées déroutantes, ses ruelles cachées, ses zones de liberté. Comment l’imaginaire érotique se construit parfois loin de la vie amoureuse réelle. Dans une langue superbe, à la fois moderne et réfléchie, l’auteure retrace une vie de fantasmes et de plaisirs solitaires : de la découverte d’une BD de charme dans le grenier de sa grand-mère aux vidéos X disponibles aujourd’hui. A chaque épisode correspond une avancée technologique : le film de Canal+, l’Internet, le hentai... Cette histoire singulière est aussi celle d’une génération, et ces chemins dévoilés peuvent être empruntés par tous. Une production ARTE Radio. "Les chemins de désir" est publié aux éditions du Seuil.



En ligne sur ARTE Radio
Dans six podcasts de fiction, ARTE Radio et l’auteure Claire Richard parcourent les chemins du désir féminin, ses contre-allées déroutantes, ses ruelles cachées, ses zones de liberté. Comment l’imaginaire érotique se construit parfois loin de la vie amoureuse réelle et peut s’appuyer sur les nouvelles technologies, se nourrir de BD, de films, de vidéos, de podcasts sonores.

À côté de la vie amoureuse vécue, Claire Richard explore dans une langue à la fois littéraire et moderne les vertiges des « chemins de désir » creusés en nous par les fantasmes. Dans un ouvrage qui paraît ce jeudi 7 mars aux Editions du Seuil comme dans les podcasts créés en collaboration avec ARTE Radio, elle retrace une vie de fantasmes et de plaisirs solitaires racontés au féminin : de la découverte accidentelle d’une BD de charme dans le grenier de sa grand-mère aux vidéos X disponibles aujourd’hui. À chaque épisode correspond une avancée technologique : la VHS, le film de Canal+, Internet, l’arrivée du hentai…  Cette histoire singulière est aussi celle d’une génération. 

Un épisode par semaine sur arteradio.com

Le 7 mars : La première fois
Le 14 mars : La blonde innocente et la brune incendiaire
Le 21 mars : Revebebe et les féministes
Le 28 mars : Le Big Bang
Le 4 avril : Le hentai et les sorties de pistes
Le 11 avril : Gone Wild Audio

Vendredi 22 mars à 21h : soirée d’écoute, rencontre avec l’auteure et dédidace à la Maison de la Poésie à Paris
Les chemins de désir, publié aux éditions du Seuil dans la collection « Fiction et cie » – Extrait :
« Rien ne m’avait préparée à ça. J’étais venu voir Gotlib et Corto Maltese, et surtout tuer le temps. Et voilà qu’une image m’attrapait à la gorge, me maintenait devant elle, et je sentais le sol s’ouvrir sous mes pieds. De l’extérieur je devais avoir l’air d’une pré-ado lambda, écrasée par la chaleur et étourdie d’ennui. Alors qu’en moi c’était la tempête. C’était avant les téléphones portables et la mémoire au bout des doigts. C’était il y a vingt ans et l’image rayonne toujours en moi. »

Claire Richard 
Claire Richard est auteure et journaliste. Elle s’intéresse aux croisements de l’intime et du politique, aux effets du numérique sur nos vies et aux féminismes en tous genres. Elle a publié récemment Young Lords, histoire orale des Black Panthers Latinos aux éditions de L’Echappée. À la radio, elle a remporté le Prix Nouveau Talent Radio SACD 2017 pour sa fiction Cent façons de disparaître. Claire est également fondatrice du Studio Mobile, un studio d’enregistrement ambulant, gratuit et ouvert à tous, dont ARTE Radio est partenaire. 


⚡️

mercredi 25 septembre 2019

Instruments Make Play ON TOUR !!!





Instruments Make Play  ON TOUR !

Jasna Veličković (Velicon) & Anton Mobin (Prepared Chamber) 
Calum Stirling (The Frolicsome Engines)



OCTOBER 2019 @ Volkskamer, Amsterdam
w/ Chris Meighan (Briefcase synthesizer)




OCTOBER 2019 @ Wijnbar Koffie & Ambacht, Rotterdam
Vrooom#75 

6 OCTOBER 2019 @ Kunstenlab, Deventer


JASNA VELIČKOVIĆ & ANTON MOBIN

Jasna Veličković en Anton Mobin hebben elkaar voor het eerst ontmoet tijdens een eerder Instruments Make Play event in Worm Rotterdam, waar ze hun zelf uitgevonden instrumenten presenteerden. Sindsdien was het duidelijk voor hen dat ze als duo wilden werken, omdat hun benadering van de instrumenten en de esthetiek die ze elk afzonderlijk ontwikkelen in hun muziek complementair is, en samen een innovatieve nieuwe muzikale vorm kan bieden.
De oorspronkelijk uit Belgrado afkomstige, klassiek geschoolde componist en performer Jasna Veličković ontwikkelde de Velicon; een metalen oppervlak met magnetische objecten en ‘handheld coil pickups’. Ze maakt hierbij gebruik van bestaande velden om ons heen, in plaats van nieuwe geluiden te creëren, en drogeert ons met een elektromagnetisch field-scape waarin geluiden van interferentie en magnetische velden door haar naar de voorgrond worden gebracht.
De Franse muzikant, improvisator en experimenteel instrumentbouwer Anton Mobin treedt op met zijn Prepared Chamber; een resonerende houten doos waarin talloze voorwerpen, veren en snaren zijn georganiseerd en  worden versterkt door magnetische pickups en contactmicrofoons. We zitten altijd in een microkosmos met Anton Mobin. Kleine dingen die hoorbaar worden, manipulaties die eindigen met het creëren van een soort zwart gat waarrond een hele klankwereld is georganiseerd en waardoor alles zal worden opgezogen.
Voor beide instrumenten geldt dat het bijna magisch is om te zien wat voor geluiden eraan ontlokt kunnen worden door deze twee virtuozen. En tijdens deze Instruments Make Play tour dus voor het eerst te horen en zien als duo.

CALUM STIRLING

Calum Stirling komt uit Schotland en zijn brede kunstpraktijk omvat sculptuur, geluid, bewegend beeld en architecturale interventie. Hij neemt het door hem ontwikkelde Remote Village aka The Frolicsome Engines mee. Dit 64-kanaals elektromechanische geluidsorkest is deels een drummachine en lo-fi sequencer die composities speelt met magneetkloppers op herbestemde muziekinstrumenten, kinderspeelgoed en werkplaatsafval.
Van hoekige staccato tot losse swing, deze machine speelt beats die zijn geïnfecteerd door de mechanische eigenaardigheden en beperkingen van de unieke constructie van deze machine. Een bastaardupdate van het traditionele kermisorgel dat het frisse geluid van een 808-drummachine probeert te repliceren, maar in werkelijkheid meer lijkt op de ritmische bump & grind van een regionale Britse trein terwijl deze bonst, piept en rammelt. Een object met een gelijke mate van machine-achtige precisie en haperende breekbaarheid.










Pics by Harco Rutgers, Deventer, KunstenLab

mardi 20 août 2019

ANDALUCIA 2019








samedi 17 août 2019

grǫftr by Pete Hope


grǫftr

par P. HOPE / EXPLODING MIND

cd-r ltd edition on WRONG REVOLUTION
After completing an explosive EP of spontaneous electronic and one take vocal meltdowns under the banner of NOT NOW with Henri Sizaret I decided to apply this newly honed approach to some more diverse & pre-existing tracks. The jump-off point was the newly released s/t PLAMMM album, which had totally inspired me, and also a particularly disorientating cut that had rattled my cage whilst choosing a track to remix for Mrs Dink.

When I was in Sheffield, in the 80's & 90's, I'd been introduced to all kinds of Other Musics by old friend & collaborator Charlie Collins and ended up playing in The Bone Orchestra with Derek Saw & John Jasnoch, who, along with Charlie, were, and still are, key figures in the city's Free Music scene, so it was only natural that I was drawn towards their work. Anton Mobin had worked with Charlie & Derek back in 2017 and I'd been following his singular and fascinating Prepared Chamber explorations, PLAMM being the most recent. I didn't meet Glenn Wallis until 2011, when I played the Wroclaw Industrial Festival, despite there being numerous crossover points in our musical history, and randomly his friend Lawrence Burton made some early Konstruktivists cassette demos available which I found totally magnetic. Jeff Case & me have been exchanging messages, music and back stories for a couple of years, and the anarchic approach he has to his compositions always grab me, making him another prime candidate for my sonic misappropriations.

However, none of the musicians involved in grǫftr knew I'd been digging in their plots and grafting myself onto their inventions until i sent them the freshly damaged goods. I was nervous. What if they hated it and said no? What then? I was flying high on the freedom of all or nothing and didn’t want to come down. Just like all these unwitting collaborators creative safety isn’t part of my language. I want to be surprised and challenged by the excitement of what I do and what I hear and, in grǫftr, I knew I’d opened a new sluice of unfiltered spontaneity. I’d thrown my lot in with some seriously experienced improvisors, many of whom had been performing without a safety net for decades. I was intent on being true to the form, attacking each track without knowing what I’d do or what I’d say, just straight through from start to finish, one take or, at the very worst, one and a half. the results are raw and intuitive, the voodoo was strong and, much to my relief, everyone supported my right to be wrong.

Vive la liberté!


(words by Pete Hope)


:Medicine transplant (living tissue) as a graft: they can graft a new hand on to the nerve ends.
:Combine or integrate (an idea, system, etc.) with another, typically in a way considered inappropriate: old values have been grafted on to a new economic class • advantages or gains secured as a result of corrupt practices. mid 19th cent.
:Perhaps related to the phrase spade's graft ‘the amount of earth that one stroke of a spade will move’, based on Old Norse grǫftr ‘digging’.
  


crédits




These links just scratch the surface, deeper mining is recommended.

All vocals & lyrics written & performed by Peter Hope.

All music written & performed by:-

(1) Paul Laurent/Anton Mobin/Mitsuaki Matsumoto
middleeightrecordings.bandcamp.com
2) Meagan Johnson
degeneratetrifecta.bandcamp.com
3) Jeff Case
case1.bandcamp.com
(4) John Jasnoch
www.efi.group.shef.ac.uk/mjasnoch.html
(5) Glenn Wallis
konstruktivists.bandcamp.com
noisewinkle.blogspot.com/2019/06/konstruktivists-1983-home-recordings.html
(6) Charlie Collins/Derek Saw/Anton Mobin
www.facebook.com/watch/?v=1623584944390934
///

jeudi 1 août 2019

PLAMMM


PLAMMM 
Paul Laurent, Anton Mobin & Mitsuaki Matsumoto
https://plammm.bandcamp.com

Middle Eight Recordings, 2019
AABA#13 / 200 copies

Enregistrement à La Ferme Ta Gueule, Olivet, France, le 24 mars 2018
Mixage par Anton Mobin.

Paul Laurent, tape recorder
Anton Mobin, prepared chamber
Mitsuaki Matsumoto, modified biwa
Produced by the musicians 
Photos, artwork and lay out by Paul Laurent


MITSUAKI MATSUMOTO (jp)
www.4-em.net
Biwa modifié

"Audio-visualiste", artiste visuel, compositeur, scénographe, musicien, Mitsuaki joue dans différents contextes de musique improvisée acoustique, pratiquant le bandonéon, le sitar préparé (instrument fabriqué), la pipa, ou plus récemment le Biwa (instrument japonais) modifié d’une touche de violoncelle. Il joue également en collaboration avec les instrumentistes Pierre Bastien, Jac Berrocal, Itaru Oki, Hugues Vincent, Hannes Lingens, Cédric Piromalli, Pascal Le Gal, Yasumune Morishige, Ko Ishikawa, etc.
Outre les instruments acoustiques, Mitsuaki travaille aussi la synthèse sonore et la musique électronique comme en témoigne sa participation dans le Mecanium de Pierre Bastien sur l’album “Téléconcerts” (Signature/radio France) et ses collaborations avec le chorégraphe indien Jayachandran Palahzy. Mitsuaki Matsumoto organise le festival "Croisements" à Tokyo, un festival d'improvisation solo qui propose une réflexion sur la nature de la musique improvisée. Dans son travail solo, Mitsuaki se préoccupe de la notion de "non-sens" et du sentiment physiologique ressenti par l’auditeur. Il crée des espaces sensoriels et musicaux par différents moyens acoustique, électrique, analogique ou numérique, stéréo ou environnement surround...

PAUL LAURENT (fr)
www.echoecho.fr
Magnétophone, microphone, objets

Membre actif des groupes Suicide Motorhead, Electrologie, Hors..., Paul L. collabore avec des musiciens comme Sébastien Hoëltzener, Romaric Sobac, Julien Hariot-Colin, Thomas Charmetant, Paul Dutton, Shoï Extrasystole, Mathias Hubert, Yel Fox... avec des artistes/performeurs comme Sylvie Ungauer, Malik Nejmi, Jean-Pierre Garbisu...
Il manipule la bande magnétique avec un Nagra stéréo, le micro au centre, des objets tout autour, et produit une musique improvisée, une musique d'objets sonores, une musique de bruits.
Il compose des pièces de musique concrète, expérimente le rapport des sons aux images animées, et réalise des installations sonores (ou pas), avec une préoccupation certaine pour la construction, la déconstruction, la maitrise du temps et son évanescence...

ANTON MOBIN (fr)
antonmobin.blogspot.com
Chambre Préparée

"On est toujours dans des microcosmes avec Anton Mobin, des petites choses qui deviennent audibles, des manipulations qui finissent par créer une sorte de trou noir autour duquel tout un monde sonore s'organise et par lequel tout sera aspiré. Tension, respiration, articulation rythmique, matière analogique, espace distant."
Musicien improvisateur et luthier expérimental, Anton Mobin développe ses propres instruments électro-acoustiques depuis 2008 qui ont pour nom générique la « chambre préparée » et dont la troisième version a été récompensé lors du Hugh Davies Project Residency. Anton développe un large réseau à l’international et a su fédérer autour de sa pratique aussi bien les pionniers de la musique improvisée en Angleterre avec qui il travaille régulièrement (comme Steve Beresford, Neil Metcalfe, Charlie Collins (Clock DVA), Adam Bohman ou encore le London Improvisers Orchestra...) comme la jeune génération rageuse de la scène « New and Improvised Music » à Londres (avec à sa tête Benedict Taylor, Colin Webster, Tom Jackson, Daniel Thompson entre autres). Il collabore aussi sur des projets plus fantasques avec des légendes comme Jello Biafra (Dead Kennedys), Bryan Lewis Saunders, Alexei Borisov (Notchnoï Prospekt)...
  
-----





credits

license

samedi 6 juillet 2019

LE KRASH & LE SANG, Rennes


« La peur sur la ville… »


En ces périodes troubles de désastre social, rien de tel qu’un éboulement sonore pour sortir de la débâcle routinière :
Une nouvelle fois le Collectif Élaboratoire accueille le Klub del Krash pour une KrashNoz VIII où s’entremêleront beuglements et dérives industrielles, chants de sirènes et palpitations d’artères obstruées, rigidités martiales et borborygmes contigus nés des espaces profonds…  Les sonorités aux répercussions étranges bluteront l’alliage de l’étonnement et de la soumission. Brisant les symétries, fracassant l’inéluctable…

LE KRASH & LE SANG
samedi 6 Juillet
PAF : 8 n€urones 

Sur le son MÉKA :

Manécante [LIVE  XP]
https://soundcloud.com/manecante
Thomas Poli [LIVE  XP]
https://impersonalfreedom.bandcamp.com/
Yvan Volochine [LIVE  HARSH-NOISE]
https://www.yvanvolochine.com

À La Kave :


6.R.M.E. [LIVE NOISE-BEAT]
BlackXBérus [LIVE PUNK-BEAT]

Fatigue Suspecte [LIVE PARTY-NOISE]
https://soundcloud.com/fatiguesuspecte
Groin [MIX HARDKRASH]
https://soundcloud.com/abroyeur
Ibniz [LIVE IBNIZ]

John Dark [MIX HARDCORE]
https://www.discogs.com/fr/artist/81517-John-Dark

Kerdan [MIX HARD/BREAKCORE]
https://soundcloud.com/kerdan
Locusta is Dead [LIVE INDUS-XP]
https://soundcloud.com/locustaisdead
Mr HONK [MIX PSY-KRASH]
https://soundcloud.com/molardglaviot
Torture du Sphinx [LIVE PUNK-DUS]

Krash YourSelf ! ... & have a Nice Day !!!

lundi 1 juillet 2019

BRU - Obscurantine


OBSCURANTINE - BRU 
Victor Jorge & Anton Mobin 

Middle Eight Recordings, 2019
AABA#12 / 50 copies 

Enregistré live par Obscurantine à La Ferme Ta Gueule, Olivet, fr 
le 2018. Mixé par Anton Mobin 

Victor Jorge : texte, voix 
Anton Mobin : chambre préparée, endless tape 

obscurantine.bandcamp.com 

Produced by Obscurantine 
Artwork : 
Photo front : Victor Jorge 
Photo back : La Ruche 
Lay out : Anton Mobin





"Après le BOOM / Des petits bruits / Des petits bruits après le BOOM / Dans les deux rames / Brushing au sol / Brushing au sol dans les deux rames / Coup de massue / Sur Bruxelles un / Sur Bruxelles un coup de massue / Où est Bruno ? / Où est ma bru ? / Où est ma bru où est Bruno ? / Où est ma Bru ? / Où es-tu ma bru ? / Où es-tu BRU ?" 

Obscurantine est un duo de poésie sonore composé d'Anton Mobin et de Victor Jorge. 

L'un joue d'un instrument de musique qu'il a lui même conçu et réalisé (la chambre préparée), l'autre interprète ses propres textes.
Ensemble, ils développent depuis une dizaine d'années plusieurs projets s’inscrivant dans les musiques expérimentales et la poésie sonore.

Après avoir joué un temps le spectacle "ETAT : SECOND", Obscurantine revient en 2018 avec "BRU", nouvelle performance poétique et sonore, sorte de patchwork émo-paranoïaque qui dissèque la société de l'urgence.

Face à l'abîme des représentations, devant l'irréversible qui s'invite en terrasse et pour contrer définitivement les thuriféraires du cool, BRU totalitarise, se substantifie et croît sereinement comme la fureur et le chaos dans le bras de Tetsuo Shima.

------------ 








samedi 20 avril 2019

HEXACAVE @ Quasi#2019.3

mardi 23 avril 2019

Quasi#2019.3
HEXACAVE
VINCENT LOIRET
TUNGUSKA
MONTREUIL QUASI NO


Quasi / Saison 2 / ep 3
Parceque QUASI tout et QUASI mensuel.
QUASI (AKA Q since 2009) est un moment à part et convivial au sein de la programmation des Instants Chavirés. Toujours centré sur la scène expérimentale locale, celle qui a le droit de déraper et de mordre sur les marges, on y découvre, en vrac et empilés, rencontres et formations inédites, tentatives électriques, noise, improv, free, in progress, électroniques… Tout peut quasiment arriver.. ou pas.
RESTAURATION LÉGÈRE SUR PLACE
Ouverture à 20h00 / premier concert à 20h30 précises
ENTRÉE LIBRE

HEXACAVE

© Diego Chiarlo & Romaric Sobac
Autre nom donné à l’outil “clé Allen”; clé HC
…Que Anton a empreinté et oublié de rendre aux Instants Chavirés lors de son dernier passage !
Duo composé de Paul Laurent au magnéto à bande stéréo et Anton Mobin à la chambre préparée.
Bien qu’ils se connaissent depuis de nombreuses années, ils décident de se réunir pour la première fois en studio puis sur scène dans un trio autour du musicien japonais Mitsuaki Matsumoto en 2018, et dont l’album est à paraitre prochainement.
Ce sera donc pour Quasi la première représentation en duo de ces deux orléanais !Membre actif des groupes Suicide Motorhead, Electrologie, Hors…, Paul L. collabore avec des musiciens comme Sébastien Hoëltzener, Romaric Sobac, Julien Hariot-Colin, Thomas Charmetant, Paul Dutton, Shoï Extrasystole, Mathias Hubert, Yel Fox… avec des artistes/performeurs comme Sylvie Ungauer, Malik Nejmi, Jean-Pierre Garbisu…
« On est toujours dans des microcosmes avec Anton Mobin, des petites choses qui deviennent audibles, des manipulations qui finissent par créer une sorte de trou noir autour duquel tout un monde sonore s’organise et par lequel tout sera aspiré. Tension, respiration, articulation rythmique, matière analogique, espace distant. »
Musicien improvisateur et luthier expérimental, Anton Mobin développe ses propres instruments électro- acoustiques depuis 2008 qui ont pour nom générique la « chambre préparée » et dont la troisième version a été récompensé lors du Hugh Davies Project Residency. Anton développe un large réseau à l’international et a su fédérer autour de sa pratique aussi bien les pionniers de la musique improvisée comme la jeune génération de la scène « New and Improvised Music » en Angleterre.

LE MONTREUIL QUASI NO
Illustration printanière pour l’orchestre de saison / maison.
Musique improvisée et occultisme de pacotille.

TUNGUSKA
TUNGUSKA est la génération d’une importante onde sonore survenue en Siberie centrale.L’énergie, équivalente à plusieurs centaines de fois celles qu’engendreront les explosions des bombes nucléaire d’Hiroshima et Nagasaki, a détruit la forêt sur un rayon de 20 km et fait des dégâts jusqu’à une centaine de km.
C’est aussi la collaboration de Forme Étrangère et JC EX, un duo guitare / tuyauterie amplifiée tout aussi cataclysmique !

VINCENT LOIRET
(guitare électrique + effets)
Berceuses plus ou moins douces.

horaires
ouverture des portes 20h00 | concert à 20h30