vendredi 12 octobre 2012

SOLI, Plateforme

 

VENDREDI 12 OCTOBRE 2012
73, rue des haies
75020 Paris

Participation libre

Seconde soirée proposée par Plateforme et placée sous le signe de la Musique Improvisée.
Trois artistes majeurs de la scène internationale nous placent au coeur de leur univers,
entre virtuosité instrumentale, diversités texturales et finesse binaurale.
Trois solos où l'émotion sera à n'en pas douter, le point d'orgue de cette soirée.


Soli

BENEDICT TAYLOR

http://benedicttaylormusic.com/
Benedict Taylor a étudié l'alto au Royal Northern College of Music, Manchester et se spécialise dans la musique contemporaine, les collaborations artistiques et l'improvisation.
Il joue et enregistre en tant que soliste et interprète à Londres mais aussi dans l’ensemble du Royaume-Uni, en Europe et en Asie. Benedict développe un jeu à la palette aussi large que l’instrument peut offrir, ; évoluant au sein de formations allant des ensembles de musique nouvelle (London Improvisers Orchestra, Berlin Improvisers Orchestra, London Sinfonietta Collective, Tokyo Improvisers Orchestra) aux duos de free jazz et d'improvisation avec Alison Blunt, Tom Jackson, Chris Cundy, Leon Michener, Lawrence Upton, Miya, des groupes électro-acoustiques comme Electro-Acoustic Review, Regular Music II à l’orchestre symphonique (London Contemporary Orchestra, Orquestra Do Norte & Orquestra Do Algarve, Portugal).
Ses collaborations l’ont amenées a travailler avec de nombreux compositeurs tels que Stephen Crowe, Newton Armstrong, Tim Yates, les artistes  sonores John Drever, Jerry Flemming et les compagnies de danse moderne Rambert Dance Company et Typewriters Collective, ainsi que de nombreux cinéastes (Anurag Kashyap, Anand Gandhi, Aamir Bashir, Maria Guerberof, Rajesh Thind, Mohit Takalkar).
Benedict travaille également en tant que compositeur pour les films d'art “That Girl in Yellow Boots”, “The Ship of Theseus”, “The Bright Day” ou encore “Harud”, plusieurs étant présenté aux festivals cinématographiques internationaux à Venise, Rotterdam, Londres, Toronto, Téhéran, Mumbai...


D’INCISE

http://www.dincise.net/
http://www.insubordinations.net/
d'incise (1983), musicien électroacoustique, à la fois compositeur et improvisateur, aux influences allant de la musique concrète, drone, EAI et post-réductionnisme à l'electronica. Il se concentre surtout sur la génération et la manipulation d'objets et de sources acoustiques, aime aussi les feedbacks et les glitches digitaux.
Il tend à extraire les plus infimes détails des éléments, apprécie la lenteur et les explorations obsessionnelles de processus simples. Il coordonne le label Insubordinations, dédié aux musiques improvisées, et a pris part active au collectif et netlabel Audioactivity, fait du design graphique, et parfois des installations sonores. Profondément influencé par les réflexions sur la culture libre, il aime partager ces albums et créations sur le net.


PASCAL BATTUS

http://pbattus.free.fr
http://eyear.free.fr
http://soundmassage.free.fr

Guitariste et percussioniste vaguement, Pascal Battus tsunamise depuis plus de 20 ans les limites instrumentales pour façonner son outillage sonore toujours proche de l’éléctricité et de gestes sonores singuliers.
Seul ou aux cotés de nombreux musiciens, danseurs, artistes visuels…il joue en Europe, Amérique du Nord, Moyen et Extreme-Orient.
Ses disques sont édités sur Potlatch, Corpus Hermeticum, Amor Fati, Cathnor, Herbal International…
Les surfaces rotatives sont moins un instrument défini qu’une chaine opératoire variable et constituée  de trois éléments plus ou moins distincts:
L’excitateur, généralement issu du mécanisme de vieux walkmans est fourni par différents petits plateaux mis en mouvement par des moteurs.
Le vibrateur: essentiellement des feuilles de papier, carton, plastique, metal, bois…
des fragments de polystyrène, gobelets, des tiges fines et pointues…
Ces corps mis en contact avec un plateau qui tourne produisent une vibration qui aura besoin selon les cas d’un résonateur.
Une feuille de papier ainsi excitée et mise en vibration joue naturellement le role de résonnateur, en revanche, la vibration d’une petite tige reste trop faible, j’utilise alors par exemple des barquettes de polystyrène qui au contact de la tige dévoilent et, tel un haut-parleur, rendent sa vibration.
Pour toutes ces opérations je peux user d’une ou de deux mains et par conséquent produire un seul ou deux sons simultanément.



Flyer designed by D'incise

Aucun commentaire:

Publier un commentaire