vendredi 16 septembre 2011

A MAÏZING SESSION WITH...#27

SATURDAY, SEPTEMBER 24th, 2011
Start - 20:00 (gmt+1)
on the webradio KKWNE

A MAÏZING SESSION WITH...


PRETTY CLICKS
Bérangère Maximin (fr) & Chuck Bettis (usa)
Voix - Electronics
Label : Tzadik

http://www.berangeremaximin.com
http://www.chuckbettis.com

Pretty Clicks est né en 2011 de la rencontre d’une française issue de la musique concrète (Denis Dufour, Motus) et d’un américain sorti tout droit des scènes no-wave et hardcore (Meta-Matics). Depuis leurs écrans et autres engins électroniques, le duo expérimente et joue avec une multitude de sons : une masse sur laquelle s’appuyer, grave et sourde, mise en opposition à des bruits entremêlés dont la source et la destination se perdent. Les oreilles suivent ces chemins, s’entrechoquent, approchent la folie avant d’être rattrapées par la stabilité des basses.
« L’équilibre entre énergie, étonnement et émotion ».


Chuck Bettis est un multiinstrumentiste autodidacte,avec une préférence pour le live electronics et l’usage de la gorge. Il grandit sur le sol musical fertile de Washington, patrie du mouvement HarDCore (Meta-matics, All Scars), rejoint les énigmatiques rassemblements d'avant-garde de Baltimore, avant de s’épanouir dans la tribu musicale du Downtown New York. Depuis son arrivée dans la cité en 2002, il a joué avec John Zorn, Fred Frith, Jamie Saft, et Afrirampo, et a enregistré avec Ikue Mori, Nautical Almanac, Audrey Chen, Yellow Swans, Toshio Kajiwara, Mick Barr, pour n'en citer que quelques-uns.
En plus du duo Pretty Clicks, Chuck a fondé Brown Wing Overdrive avec Derek Morton (album sur Tzadik ‘ESP Organism’, 2008 ; dernier album "L Phantasm" Kavekavity, 2010), et s’investit actuellement dans plusieurs groupes
dont Mudang Rouge (avec J. Lim, E. Rapport, J. Blair), Period (avec M. Pride, C. Looker, D. Jones) , Hell Hoarse (avec B. Murray) et Chatterblip (avec D. Nephtali). Parallèlement trés impliqué comme volontaire dans de nombreuses manifestations culturelles à New York, il enregistre et compose régulièrement avec divers ensembles de musiciens de partout dans le monde.


Dans son Home Sweet Home Studio à Paris, Bérangère Maximin fabrique des pièces sonores de divers genres et prépare ses lives électroniques, avant de les jouer sur les scènes variées d’Europe et des USA. Son premier album Tant Que Les Heures Passent sort sur le label de John Zorn, Tzadik, en septembre 2008. Entre 2009 et 2010, sa première série de morceaux pour électronique et voix nommée Stuck In a Nasty Little Film se développe sur la route. Lors d’une trentaine de concerts aux USA, en France et en Italie, elle partage l’affiche avec des personnalités fortes telles que Christian Fennesz (Florence, Paris), James Blackshaw (St-Ouen), ZU (Vandoeuvre) ou Fred Frith (Brest, Oakland, San Francisco). Lauréate de la bourse CulturesFrance/Institut Français Hors Les Murs 2011, elle effectue un séjour de deux mois aux USA, en février et mars, pour l’écriture d'une nouvelle oeuvre Dora-Rose Hits New York pour trois récitants et électronique live (future mise en scène de Lionel Parlier).
Elle fait une tournée de douze concerts dans le pays (NYC, Philly, Washington DC, San Francisco, Oakland). Son second opus intitulé No One Is An Island est paru à la rentrée sur le label Sub Rosa, et regroupe ses collaborations avec Rhys Chatham, Christian Fennesz, Frédéric D. Oberland et Richard Pinhas.


>> Programme <<

DUO : Pretty Clicks
TRIO : Bérangère Maximin, Chuck Bettis & Anton Mobin

Be There !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire